Página Inicial

Mosaico dos romances e contos de Antônio Torres no exterior


Índice do Clipping Internacional




Highlights:


“One of the finest writers of contemporary Brazil” - World Literature Today

“Sus historias son construidas cual rompecabezas, están llenas de momentos narrativos inconexos que de pronto se juntan para formar una historia completa, armoniosa y lógica. Ellas reflejan una realidad que nos come los pies y que no por eso se restringe a una determinada zona, sino que se proyecta más allá del texto” - Expresso (Lima/Peru)

“Lisez donc Antônio Torres, il est très bien ce monsieur là” - Jorge Amado/ Le Monde


About The Land:

“I very much admire the irony, the warmth, and style of The Land, which so brilliantly describes poor people in a village whose life is leaving it.” - Doris Lessing

“ Tears at you like an early Buñuel movie” - The Observer

“An almost classic account of notoriously poor area of its author´s birth. - The Financial Times

“Full of the unanswered questions of a third world country in transition” - Publishers Weekly

“Vivid, moving and explosive” - San Francisco Examiner

“Melodic prose” - Kirkus Reviews


About Blues for a Lost Childhood:

Blues for a Lost Childhood is a novel that must be read, an intellectually demanding political, social and literary creation, a novel of psychological depth, remarkable imagery and tragic, absurd beauty” - Los Angeles Times

“ Torres succeeds brilliantly in orchestrating the narrator´s visions, memories, lullabies, poetry and dialogues with lost relatives into cohesive whole” - Publishers Weekly

“His novel is also a brilliant and cutting commentary on the rulling interests of the country that be loves, and a vindication of the ordinary Brazilian people who struggle to inherit their own land history” - Morning Star (London)


En Français

A propos de Cette Terre:

Cette Terre vaut par son analyse fine, que élargit les frontières du régionalisme pour mettre à nu les relations complexes entre le Nordeste et le sud du Brésil. Ni thèse ni pamphlet, le roman tisse les liens retors de cette intregue qui confronte deux cultures.” Le Monde

“ Un hymne douloureux au Nord-Est brésilien, mais qui ne manque pas de beauté” - Est Républicain

“ Antônio Torres n´a apporte pas seulement un témoignage supplementaire sur les oubliés du Sertão. Il se veut le porte-parole de toute une population qui s´efforce obstinément de survivre parmi le bruit et la fureur d´une terre en transe.” Libération

“ Un récit qui peut surprendre par l´insolite des situations évoqués” - L´Humanité

“ Pour Antônio Torres, entre le fantasme et le réel, il y l´espace de l´écriture” - La Croix

“ Un livre bouleversant et remarquablement construit” - La Quinzaine Littéraire


Un taxi pour Vienne d’Autriche:

“ Ne à Bahia, marqué à jamais par le sertão, Antônio Torres écrit la fascination des villes-labyrinthes, Vienne ou Rio dans ‘Un taxi pour Vienne d’Autriche’”. Le Nouvel Observateur


Chien et Loup:

“ Miracle ambigu de la littérature”. Le Nouvel Observateur

“ Chien et Loup est un roman attachant et déroutant. Son univers étrange, mineral, aride, se joue des countraires, et raconte le fosse que déchire le Brésil : au sud, le monde urbain, moderne, combatif; à l’opposé , l’univers rural, superstitieux et figé du Nordeste”. Telérama

“ Antônio Torres se penche avec beaucoup d’humanité sur cette population oubliée du Nordeste brésillien que n’a pas cede à l’attraction des grandes métropolis. Entre les antennes paraboliques et les traditions, entre les soap operas et les mystiques. Entre chien et loup”. L’Humanité

“ Un roman témoin de la vigueur des lettres brésilliennes comtemporaines”. Le Soir (Bruxelles)

“ Antônio Torres, l’un des maitres de la nouvelle littérature brésilienne, signe avec Chien et Loup un roman tout en nuances et en ambiguités”. Le Temps (Genève)